• /int
  • /eu
  • /uk
  • /au
  • http://www.axi.group/ar-ae
  • http://www.axi.group/en-ae
  • http://www.axiedge.io/cn
  • /es-mx
  • /fr-ma
  • http://www.edge-cn.co/id
  • /it-ch
  • /kr
  • /pl
  • /pt
  • /th
  • /tw
  • https://www.edge-cn.co/vn
  • /zh-au
  • /jp
  • /za
  • http://www.solarisih.com/vu
  • http://www.global-edge.info/chn
Form not found

Qu’est-ce que le trading de CFD et comment les trader ?

Education /
Milan Cutkovic
CFD Trading Guide

Qu’est-ce que les CFD ?

Un CFD, abréviation de « Contract for Difference » (NDT : contrat pour la différence), est un type de produits dérivés financiers permettant aux traders de spéculer sur les mouvements de prix de nombreux actifs sous-jacents, tels que les actions, les matières premières, les devises ou les indices, sans posséder l’actif sous-jacent réel.

 

Qu’est-ce que le marché des CFD ?

Une grande variété de produits et d’actifs peuvent être tradés en tant que contrats pour la différence. Sur ce marché, parmi les principaux types de CFD figurent : 

  • Le Forex : Le Forex ou FX est l’abréviation de « Foreign exchange » (NDT : marché des changes). Le trading sur le Forex désigne le fait d’acheter ou de vendre des paires de devises majeures, mineures ou exotiques. Les paires de devises majeures sur le Forex incluent le dollar américain, comme EUR/USD, GBP/USD, USD/JPY, AUD/USD, USD/CAD et USD/CHF. Les paires de devises mineures incluent EUR/GBP, GBP/JPY, GBP/CAD, CHF/JPY, EUR/AUD et NZD/JPY. Les paires de devises exotiques consistent en une combinaison d’une des huit devises majeures et de la devise d’un pays en voie de développement ou émergent, comme AUD/SEK (dollar australien contre couronne suédoise), CAD/SGD (dollar canadien contre dollar de Singapour) et GBP/CZK (livre britannique contre couronne tchèque).
  • Les actions : Le marché des actions est le lieu où des investisseurs peuvent acheter et vendre des actions de sociétés cotées en Bourse. Le marché des actions le plus grand et le plus populaire au monde est le marché boursier américain, constitué de plus de 4 000 sociétés issues de Bourses telles la Bourse de New York (New York Stock Exchange, NYSE), le Nasdaq, l’American Stock Exchange (AMEX) et autres. En utilisant des CFD, vous pouvez trader un large éventail d’actions, y compris les actions de croissance (les actions considérées comme ayant un fort potentiel futur) et les titres de valeur (les titres que l’on estime être tradés en-dessous de leur valeur réelle). Les actions de croissance populaires comprennent notamment les plus grandes sociétés technologiques américaines, fréquemment désignées par l’acronyme FAANG : Facebook (META), Amazon (AMZN), Apple (AAPPL), Netflix (NFLX) et Alphabet (GOOG).
  • Les indices : Les indices sont des « paniers » d’actions individuelles, mais ayant un lien. Par exemple, l’indexe S&P 500 représente la performance globale des actions de 500 des plus grosses sociétés technologiques cotées en Bourse aux États-Unis, tandis que le NDXT (NASDAQ-100 Technology Sector Index) mesure la performance des 100 meilleures sociétés technologiques. Les indices sont habituellement classés par des institutions indépendantes telles que le FTSE Group, la Deutsche Börse et Standard & Poor’s. Le S&P 500, le Dow Jones, le NYSE Composite, le NASDAQ et le FTSE 100 font partie des indices les plus populaires.
  • Les matières premières : Les matières premières sont des matériaux bruts courants utilisés dans la production d’autres biens ou tradés sur le marché ouvert. Les matières premières peuvent être classées dans deux catégories : les « soft commodities » et les « hard commodities ». Les produits agricoles (comme le café et le cacao) sont considérés comme des soft commodities, alors que les métaux précieux (comme l’or et l’argent) et les produits énergétiques (tels que le gaz naturel et le pétrole) sont considérés comme des hard commodities.
  • Les cryptomonnaies : Les cryptomonnaies telles que le bitcoin, l’ethereum et le litecoin constituent une forme de monnaie numérique assez récente reposant sur des réseaux pair à pair décentralisés appelés blockchains. Contrairement aux formes de monnaies traditionnelles émises par les banques centrales, les cryptomonnaies ne sont pas supervisées par un gouvernement ou une institution financière et ne nécessite l’action d’aucun intermédiaire financier. Au lieu de cela, les crypto-réseaux sont gérés par des acteurs du réseau qui vérifient et confirment les transactions.
  • Les introductions en bourse (IPO) : Une IPO désigne le processus par lequel une société privée propose ses actions au public pour la première fois et invite les investisseurs potentiels à gagner en exposition sur ses actions par le biais d’une Bourse. Lorsque vous tradez une IPO avec des CFD, vous pouvez prendre une position longue (d’achat) ou courte (de vente) sur l’évolution du cours des actions. Cela signifie que vous avez la possibilité d’ouvrir une position courte (de vente) sur les actions d’IPO, en fonction de votre stratégie et du résultat attendu de l’IPO.

 

Qu’est-ce le trading de CFD ?

Lorsque vous tradez des CFD, vous concluez un contrat avec un courtier pour échanger la différence de prix de l’actif sous-jacent entre l’ouverture du contrat et la clôture de celui-ci. Si vous pensez que le prix du marché de l’actif (par exemple des devises du Forex, des actions ou des matières premières) va monter, vous pouvez prendre une position longue (d’achat). Si vous croyez qu’il va chuter, vous pouvez prendre une position courte (de vente). Le bénéfice ou la perte est déterminée par la différence de mouvement de prix de l’actif sur le marché ouvert.

 

Comment fonctionne le trading de CFD ?

Le trading de CFD fonctionne en vous permettant de spéculer sur les mouvements de prix d’un instrument financier sans avoir à prendre possession de l’actif sous-jacent. Si le prix du marché de l’actif évolue dans la même direction que votre trade de CFD, vous réaliserez un bénéfice.

Il y a deux prix à chercher sur un trade de CFD : le prix d’achat et celui de vente. Vous choisirez une action ou l’autre selon que vous pensez que le prix va augmenter ou diminuer.

  • Position longue : Une position longue est créée lorsqu’un trader passe un trade d’ACHAT. Dans ce cas, le trader s’attend à une hausse de la valeur de l’actif avec le temps. Le trader va ACHETER à un prix peu élevé et VENDRE dès que le prix augmente.
  • Position courte : Une position courte est créée lorsque le trader sent qu’il y aura une baisse de la valeur de l’actif et qu'il choisit une position de VENTE.

Étudions cette notion à l’aide de quelques exemples :

  • Exemple de trading de CFD sur l’or : Vous voyez que le prix de l’or est actuellement de 1 820 $. Comme vous suivez les actualités du marché et les analyses économiques, vous spéculez sur la hausse de la valeur de l’or. Par conséquent, vous prenez une position longue au prix d’achat actuel de l’or. Supposons que le prix de l’or est monté à 1 901 $ au moment de la clôture du contrat. La direction du marché correspond à la direction de votre trade, votre position sur CFD a donc réalisé un bénéfice. Toutefois, si le prix était descendu en-dessous du prix de votre achat initial, vous auriez subi une perte.
  • Exemple de trading de CFD sur actions : Après que Meta a posté un état des résultats décevant, vous êtes convaincu que la société est surévaluée et qu’il s’agit du début d’une profonde correction et non d’une liquidation temporaire. Par conséquent, vous décider de prendre une position courte sur Meta à 250 $. Si le cours de l’action Meta continuait à glisser, votre trade vous rapporterait un bénéfice. Toutefois, si le cours de l’action Meta rebondissait et montait au-dessus de 250 $, vous feriez face à une perte sur votre position.

 

Pourquoi trader des CFD ?

Un avantage majeur du trading de CFD est le fait qu’il fournit un accès à un large éventail de marchés et d’actifs. Grâce aux CFD, les traders peuvent accéder à de nombreux instruments financiers, y compris les actions, les indices, les matières premières et les devises, tout cela depuis une seule plateforme de trading. Cela signifie que les traders peuvent diversifier leur portefeuille et profiter d’occasions offertes sur différents marchés, même s’ils n’ont pas un accès direct à ces actifs. La possibilité de trader sur marge améliore également l’accessibilité, car elle permet aux traders de contrôler de plus grandes positions avec un montant de capital plus petit, multipliant éventuellement leurs rendements potentiels.

Remarque : Le trading avec effet de levier peut également multiplier les pertes, donc des pratiques de gestion du risque rigoureuses devraient être suivies.

Le trading de CFD offre également de la flexibilité et l’occasion de tirer profit à la fois de marchés en hausse et de marchés en baisse. Grâce aux CFD, les traders peuvent prendre des positions longues (d’achat) s'ils s’attendent à une hausse du prix de l’actif ou bien prendre des positions courtes (de vente) s’ils prévoient une baisse du cours. Cela signifie que les traders peuvent potentiellement tirer profit de mouvements du marché dans une direction ou l’autre. Cela leur permet de capitaliser sur différentes conditions de marché.

 

Comment trader des CFD

Le trading de CFD est accessible à tous ceux qui ont ouvert un compte de trading auprès d’un courtier en ligne. Une fois que le compte a été créé, vous pouvez utiliser le guide général suivant pour vous aider à mettre en place un trade de CFD standard :

  1. Choisissez un actif : Choisissez l’instrument financier que vous souhaitez trader, tel que les actions, les indices, les matières premières ou les devises.
  2. Choisissez votre position : Décidez si vous pensez que le prix de l’actif que vous avez choisi va monter ou descendre. Si vous croyez que le prix va croître, vous pouvez prendre une position longue et si vous estimez qu’il va décroître, vous pouvez prendre une position courte.
  3. Définissez la taille de votre trade : Précisez le nombre d’unités de CFD que vous souhaitez trader. Les CFD sont habituellement tradés en lots et chaque contrat représente une taille d’unité spécifique de l’actif sous-jacent.
  4. Définissez votre effet de levier : L’effet de levier vous permet de contrôler une position de trade plus grande avec un montant de capital relativement plus petit. Toutefois, il est important de noter que l’effet de levier peut multiplier les bénéfices et également les pertes.
  5. Surveillez le marché : Utilisez la plateforme de trading fournie par votre courtier afin de surveiller les mouvements de prix des actifs en temps réel. Les plateformes de trading de CFD proposent habituellement divers outils vous permettant d’analyser et de surveiller le marché.
  6. Passez le trade : Lorsque vous êtes prêt à entrer sur le marché, passez votre ordre via la plateforme de trading. Vous préciserez le type de trade (achat ou vente), la taille du trade et tous les paramètres supplémentaires exigés par la plateforme. Il est également recommandé d’utiliser des outils tels qu’un Stop Loss pour réduire les pertes éventuelles et un Take profit pour figer les bénéfices.
  7. Surveillez votre position : Une fois votre trade exécuté, surveillez votre position et suivez les mouvements de prix de l’actif. Si votre trade n’a pas de date d’échéance définie, vous pouvez choisir de clôturer votre position à tout moment selon votre stratégie de trading.

 

Avantages du trading de CFD

  • L’accès à de multiples marchés : Le trading de CFD permet d’avoir accès à un large éventail de marchés, y compris les actions, les indices, les matières premières, les devises et davantage, fournissant ainsi de nombreuses occasions de trade potentielles.
  • L’effet de levier et le trading sur marge : Les trades de CFD proposent l’effet de levier qui permet aux traders de contrôler de plus grandes positions avec un montant de capital plus petit. Cela multiplie les bénéfices (et les pertes) potentielles tout en offrant de la flexibilité du point de vue de la répartition du capital.
  • Des positions longues et courtes : Les CFD permettent aux traders de profiter à la fois de marchés en hausse et de marchés en baisse. En prenant des positions longues, les traders peuvent potentiellement réaliser des bénéfices sur des mouvements de prix vers le haut, tandis que des positions courtes peuvent leur permettre de tirer profit de mouvements de prix vers le bas.
  • La possibilité de servir de couverture : Les CFD peuvent être utilisés comme outil de couverture pour compenser les pertes potentielles sur un portefeuille existant. En prenant des positions inverses, les traders peuvent réduire le risque et protéger leur investissement.
  • Pas de possession de l’actif sous-jacent : Le trading de CFD permet aux traders de spéculer sur les mouvements de prix sans posséder l’actif réel, ce qui élimine l’investissement initial souvent considérable requis pour obtenir la possession ainsi que les coûts de stockage éventuels des actifs physiques (par exemple les matières premières telles qu’un baril de pétrole ou un silo de grain).
  • La flexibilité sur la taille des trades : Les CFD donnent de la flexibilité pour choisir la taille des trades, permettant ainsi aux traders d’adapter leurs positions à leur goût du risque et à leurs objectifs.
  • Une exécution rapide et commode : Les trades de CFD peuvent être exécutés rapidement et aisément via des plateformes de trading en ligne qui fournissent un accès immédiat aux marchés et aux cotations en temps réel.
  • Un large accès aux marchés mondiaux : Le trading de CFD fournit un accès aux marchés mondiaux, ce qui permet aux traders de diversifier leur portefeuille et d’augmenter éventuellement leurs chances de trouver des trades rentables.
  • Des outils de gestion du risque disponibles : Les plateformes de CFD proposent souvent des outils de gestion du risque, tels que les ordres stop Loss et Take Profit, pour aider les traders à gérer et limiter leurs pertes potentielles.
  • Le droit aux dividendes : Les traders ont le droit de recevoir un dividende s’ils conservent une position longue sur une seule action ou un seul indice d’actions. L’ajustement du dividende n’est négatif que si le trader détient une position courte.

advantages and disadvantages of CFDs

Inconvénients du trading de CFD

  • Le risque de volatilité : Les CFD peuvent être tradés sur des actifs volatils, ce qui peut causer des fluctuations de prix rapides. Des mouvements de marché soudains peuvent occasionner des pertes considérables ou déclencher des appels de marge.
  • L’effet de levier multiplie les pertes : Bien que l’effet de levier augmente les profits potentiels, il multiplie également les pertes. Le trading avec effet de levier accroît le risque de pertes considérables, car celles-ci peuvent dépasser l’investissement initial.
  • Le risque lié au courtier : Les trades de CFD sont exécutés par l’entremise d’un courtier ou d’une institution financière, ce qui expose les traders à un risque de contrepartie. Si le courtier fait faillite, il y a un risque de perdre le capital investi ou d’avoir des difficultés à récupérer les fonds. Les traders devraient faire tous leurs efforts pour trouver un courtier autorisé, réglementé et digne de confiance.
  • Les frais et commissions : Certains courtiers de CFD peuvent avoir des frais inattendus, tels que les coûts de financement overnight, les commissions ou les frais de plateforme. Les traders devraient étudier attentivement la structure de frais du courtier qu’ils ont choisi afin de comprendre le coût total du trading.
  • L’overtrading et les prises de décisions émotionnelles : L’accessibilité du trading de CFD peut conduire à un overtrading et à des prises de décisions émotionnelles. Un trading impulsif reposant sur les émotions plutôt que sur une stratégie mûrement réfléchie peut entraîner de faibles résultats.
  • Une structure de prix complexe : Les prix des CFD sur des marchés évoluant rapidement peuvent s’avérer complexes et ne pas toujours refléter le prix exact de l’actif sous-jacent. Il est important que les traders comprennent la structure de prix des CFD, car des facteurs tels que les spreads, les commissions et les coûts financiers peuvent affecter le pricing.
  • Des risques réglementaires : L’environnement réglementaire du trading de CFD varie d’une juridiction à l’autre. Les changements de réglementation ou les restrictions imposées par les autorités peuvent affecter la disponibilité, les limites d’effet de levier ou d’autres éléments du trading de CFD.
  • L’absence de possession et de droit de vote : Les traders de CFD ne possèdent pas l’actif sous-jacent ni de droit de vote auprès de la société en question.

 

Les différences entre le trading de CFD et le trading traditionnel

Le trading de CFD et le trading traditionnel (par exemple l’achat d’actions) offrent tous les deux une exposition sur l’évolution des cours des actions. Il existe toutefois quelques différences fondamentales entre les deux tradings.

Lorsque vous tradez ou que vous investissez dans des actions, vous prenez directement possession d’un actif, habituellement des titres d’une société. Dans ce cas, vous ne pouvez réaliser des bénéfices qu’en vendant vos actions à un prix plus élevé que celui auquel vous les avez achetées.

Avec le trading de CFD, vous tradez seulement les mouvements de prix. Vous pouvez donc prendre une position longue (d’achat) ou une position courte (de vente) sur des instruments issus d’une grande variété de marchés mondiaux, tels que les actions, les matières premières, le Forex et les indices. Cela vous permet de réaliser des bénéfices ou des pertes sur les fluctuations de prix du marché sans posséder l’actif sous-jacent.

L’utilisation de l’effet de levier est une autre différence principale entre les deux tradings. Les CFD sont des produits à effet de levier, ce qui signifie que vous déposez en fait un faible pourcentage du capital requis pour ouvrir une position totale de trade et que vous empruntez le reste à votre courtier. Cela vous permet d’utiliser un petit montant pour générer potentiellement des rendements bien plus élevés (ou des pertes bien plus importantes). Avec le trading d’actions, vous utilisez votre propre argent pour acheter une action et vous devez payer le prix total d’avance.

Trading de CFD

Trading traditionnel

Vous utilisez l’effet de levier Vous payez d’avance le prix total
Accès à de multiples marchés Accès aux titres et ETF
Vous ne détenez pas l’actif sous-jacent Possession de l’actif sous-jacent
Vous tirez profit d’une chute du cours avec une position courte Impossible de tirer profit d’une chute du cours
Aucuns privilèges d’actionnaire Privilèges d’actionnaire et droit de vote
Aucun droit de timbre, mais les bénéfices sont soumis à l’impôt sur les gains en capital Vous payez le droit de timbre et l’impôt sur les gains en capital sur vos bénéfices
Possibilité de couvrir vos trades La couverture nécessite un recours à des produits dérivés (options, contrats à terme et ETF inverses)

Comment gérer le risque dans le trading de CFD ?

Dans le trading, vous aurez beau avoir la meilleure stratégie du monde, vous aurez du mal à rester rentable à long terme sans gestion du risque. Comme les marchés sont volatils, la gestion du risque est essentielle.

Cinq outils et conseils sur la gestion du risque

  1. Utilisez un Stop Loss : Un Stop Loss est un niveau prédéterminé auquel un trade est automatiquement clôturé dès que le cours défini est atteint. Il agit comme un filet de sûreté au cas où un trade irait en votre défaveur ; c’est une garantie contre une perte supérieure au montant que vous acceptez de perdre.
  2. Utilisez un Take Profit : Souhaitez-vous sécuriser vos bénéfices avant que le marché n’ait le temps de se retourner contre vous ? Définissez un niveau de Take Profit et, lorsque le marché l’atteindra, votre trade sera clôturé automatiquement et vos bénéfices seront figés.
  3. Utilisez un Trailing Stop : Un Trailing Stop est conçu pour limiter les pertes ET figer les gains. Dites-vous qu’il s’agit d’un Stop Loss avec un peu plus de flexibilité. Il est placé à une distance déterminée du prix actuel et évolue avec le marché, vers le haut ou vers le bas.
  4. Adaptez la taille de votre lot : Dans le trading, la taille importe beaucoup. Plus la position est grande, plus le rendement potentiel est important, mais également le risque. Afin de déterminer la bonne taille du trade, estimez combien vous seriez prêt à perdre si le trade allait en votre défaveur.
  5. Utilisez des calculateurs de trading : Utilisez des calculateurs gratuits en ligne pour vous aider à paramétrer vos trades :
    Calculateur de marge : Regardez quelle marge il vous faut pour ouvrir une position.
    Calculateur de perte ou bénéfice : Cet outil vous aide à évaluer les bénéfices et les pertes, et à définir les niveaux de Stop Loss et de Take Profit.
    Calculateur de pips : Il estime les bénéfices ou pertes potentielles en fonction des mouvements en pips.

 

Prêt à tradez votre avantage?

Rejoignez des milliers de traders et tradez des CFD sur le forex, les actions, les indices, les matières premières et les cryptomonnaies !

 

 

Ces informations ne doivent pas être considérées comme une recommandation, ni une offre d’achat ou de vente, ni la sollicitation d’une offre d’achat ou de vente de tout titre, produit financier ou instrument, ou d’une participation à toute stratégie de trading. Cette documentation a été réalisée sans tenir compte de vos objectifs, de votre situation financière et de vos besoins financiers. Aucune référence à des performances antérieures et à des prévisions ne constitue un indicateur fiable pour des résultats futurs. Axi ne fait aucune déclaration et décline toute responsabilité concernant l’exactitude et l’exhaustivité du contenu de cette publication. Les lecteurs doivent obtenir des conseils par eux-mêmes.

FAQ


Le trading de CFD est-il autorisé dans mon pays ?

Certains pays n’autorisent pas le trading de CFD. Si votre pays de résidence n’apparaît pas sur le formulaire d’inscription en ligne lorsque vous ouvrez un compte de trading, c’est que vous ne pouvez pas le faire.


Le trading de CFD est-il sûr ?

Comme pour tout instrument financier ou tout investissement, le trading de CFD s’accompagne d’un risque. L’utilisation de l’effet de levier peut rendre les CFD plus risqués que les produits sans effet de levier, tels que les actions physiques. Avant de commencer à trader avec un compte en direct, vous devriez vous familiariser avec ces produits, vous exercer sur un environnement sans risque et en apprendre davantage sur la gestion du risque.


Quel volume minimal puis-je trader avec un CFD ?

La taille de trade minimale pour les comptes Standard et Pro chez Axi est de 0,01 lot. Toutefois, ce nombre peut varier selon l’instrument que vous tradez. 


Quelle est la différence entre les CFD et les options ?

Les options et les CFD ont quelques caractéristiques en commun. Ils peuvent tous les deux offrir un fort effet de levier et leur flexibilité peut être employée aussi bien pour se couvrir que pour spéculer. Cependant, il existe quelques différences fondamentales entre les deux. Lorsque vous achetez un CFD, vous convenez d’échanger la différence de prix entre le moment où vous avez ouvert un trade et celui où vous l’avez clôturé. Les options donnent au trader le droit (mais pas l’obligation) d’acheter ou de vendre un actif à un certain prix ultérieurement. Les options offrent plus de flexibilité et les traders peuvent élaborer des stratégies complexes en utilisant ces instruments.


Quelle est la différence entre le trading de CFD et les contrats à terme ?

Un CFD dépeint le mouvement de prix d’un actif, ce qui donne à l’investisseur une idée claire des variations de la valeur ayant lieu pendant qu’il garde une position ouverte.

Lorsqu’un trader passe un contrat à terme, il convient de l’achat ou de la vente de l’actif sous-jacent à un prix prédéterminé et à une date ultérieure. Il s’agit d’un contrat qui sera exécuté dans le futur et le prix fixé restera le même, quelles que soient les variations de valeur de l’actif. L’acheteur d’un contrat à terme doit exécuter l’actif sous-jacent lorsque le contrat arrive à échéance. Par conséquent, le vendeur du contrat est dans l’obligation de fournir l’actif à la date convenue.

Le fonctionnement des contrats à terme repose sur les prix établis par les marchés lorsqu’ils sont tradés en Bourse, tandis que celui des CFD s’appuie sur les prix établis par le courtier. Ainsi, il est fort probable que l’intégrité du prix soit plus forte dans le cas des contrats à terme que dans celui des CFD.

En bref, les contrats à terme peuvent être considérés comme une alternative aux CFD moins flexible et plus structurée.


Quel est la durée de contrat des CFD ?

Le moment auquel un CFD arrive à échéance est appelé la date de rollover du CFD. La date d’échéance d’un contrat à terme désigne le dernier jour auquel vous pouvez trader ce contrat précis.   

Avant l’expiration du contrat, un trader de contrats à termes a trois possibilités : compenser ou liquider la position, régler le contrat ou effectuer un rollover. Un rollover désigne l’action par laquelle un trader transfère sa position sur le contrat de première échéance (proche de la date d’expiration) vers une autre date de contrat ultérieure afin d’éviter les coûts et les obligations associés au règlement des contrats. Les rollovers de contrats ne rapportent aucun bénéfice. 

Remarque : La date de rollover d’un CFD ne s’applique pas à tous les produits de trading. 


Les CFD sont-ils meilleurs que les actions ?

La décision de trader des CFD au lieu d’investir dans des actions dépend de l’individu et de ses moyens et objectifs financiers.  

Les CFD sur titres vous permettent d’utiliser l’effet de levier lorsque vous tradez l’évolution du cours des actions, ce qui signifie que vous avez la possibilité de réaliser de plus grands bénéfices avec un montant de capital plus petit. Bien que cela puisse augmenter les rendements, cela accroît également le risque. Le trading de CFD sur titres offre de la flexibilité ; vous pouvez prendre une position longue (d’achat) lorsque vous vous attendez à une hausse du cours ou une position courte (de vente) pour tirer profit d’une baisse du cours des actions. 

Toutefois, avec les CFD, vous n’aurez aucun droit de vote et les passifs d’impôts peuvent être différents de ceux des titres physiques selon votre pays de résidence. 


Sur quels marchés puis-je trader avec Axi ?

Axi fournit un accès à un large éventail de marchés pour le trading de CFD. Veuillez consulter notre calendrier des produits pour obtenir une liste complète des instruments de trading de CFD.



Milan Cutkovic

Milan Cutkovic

Milan Cutkovic possède plus de huit années d’expérience dans le trading et l’analyse de marché sur le Forex, les indices, les matières premières et les actions. Il a fait partie des premiers traders acceptés dans le programme de sélection Axi qui identifie les traders très talentueux et les aide à se développer professionnellement.

En plus d’être trader, Milan rédige des analyses quotidiennes pour la communauté Axi, en mettant à profit ses connaissances approfondies des marchés financiers afin d’offrir des visions et des commentaires uniques. Aider les autres à obtenir plus de réussite dans leur trading le passionne ; il partage ainsi ses compétences en apportant sa contribution dans des livres électroniques complets sur le trading et en publiant régulièrement des articles pédagogiques sur le blog Axi. Son travail est souvent cité dans des journaux et portails de médias internationaux de premier plan.

Milan est fréquemment cité et mentionné dans de nombreuses publications financières, dont Yahoo Finance, Business Insider, Barron’s, CNN, Reuters, le New York Post et MarketWatch.

Vous pouvez le trouver sur: LinkedIn


More on this topic

En savoir plus

Prêt à tradez votre avantage?

Commencez à trader avec un courtier mondial et primé.

Démo Créez un compte réel