Qu’est-ce que le trading d’indices et comment les trader ?

Indices /
Milan Cutkovic

Qu’est-ce que les indices ?

Un indice est un moyen de mesurer la performance d’un groupe d’actifs. En trading, cela implique des sociétés cotées en Bourse et le cours de leurs actions.

L’un des indices les plus performants et les plus connus au monde est le Dow Jones. Le Dow Jones Industrial Average (DJIA) suit la performance globale des 30 plus grandes sociétés aux États-Unis. Si le cours moyen des 30 sociétés monte, le DJIA monte également. Si le cours moyen des 30 sociétés chute, le DJIA chute également.

Qu’est-ce que le marché des indices ?

Le marché des indices est celui où sont tradés les indices et les produits financiers s’y rapportant. Ce marché est composé de groupes performants d’indices individuels issus de différents pays et représentant divers secteurs.

Vous trouverez ci-dessous une liste des indices les plus populaires au monde. Beaucoup d’entre eux incluent des actions « blue chip ». Les sociétés « blue chip » sont des sociétés généralement bien établies et considérées comme des chefs de file sur leur secteur, et la valeur de leur capitalisation boursière est susceptible de se chiffrer en milliards de dollars.

  • Dow Jones Industrial Average : L’un des principaux indices d’actions américaines, composé de 30 grosses sociétés américaines cotées aux États-Unis.
  • S&P 500 : Le plus célèbre indice d’actions américain, constitué des 500 plus grandes sociétés cotées en Bourse aux États-Unis.
  • EURO STOXX 50 : Il représente les 50 sociétés « blue chip » cotées dans la zone euro. On peut le voir comme une version européenne du Dow Jones.
  • Nasdaq 100 : C’est l’un des indices les plus suivis au monde, essentiellement composé de poids lourds du secteur de la technologie. Contrairement à ce que son nom indique, il comprend en fait 101 titres provenant des 100 plus grosses sociétés non financières cotées sur le NASDAQ.
  • FTSE 100 : Cet indice représente les 100 sociétés cotées sur la Bourse de Londres ayant la plus forte capitalisation boursière.
  • DAX 40 : C’est l’indice d’actions allemand le plus important, composé de 40 sociétés « blue chip » cotées sur la Bourse de Francfort.
  • CAC 40 : Cet indice représente 40 importantes sociétés « blue chip » cotées sur Euronext Paris.
  • Nikkei 225 : C’est l’indice d’actions majeur au Japon. Il s’agit d’un indice pondéré par les prix qui suit la performance de 225 grandes sociétés cotées sur la Bourse de Tokyo (TSE).
  • Hang Seng : il suit la performance de 73 grosses sociétés cotées sur la Bourse de Hong Kong.
  • ASX 200 : c’est un indice de référence pour le marché des actions australien. Il est constitué des 200 plus grandes actions cotées sur la Bourse australienne d’après leur capitalisation boursière.

Qu’est-ce que le trading d’indices ?

Le trading d’indices est l’achat et la vente d’indices boursiers spécifiques. Les traders spéculent sur la hausse ou la baisse du cours d’un indice, ce qui détermine à son tour s’ils vont l’acheter (prendre une position longue) ou le vendre (prendre une position courte).

Il est essentiel de comprendre qu’un indice ne représente que la performance d’un groupe d’actions et que le trading d’indices ne signifie pas que vous achetez réellement l’une des actions sous-jacentes pour la détenir. À la place, vous tradez la performance moyenne ou le cours d’un groupe d’actions. Lorsque le cours de l’action des sociétés figurant dans un indice monte, la valeur de cet indice monte également. Inversement, si le cours chute, la valeur de l’indice chute également.

Afin de comprendre ce qu’est le trading d’indices, il nous faut examiner les facteurs ayant une influence sur les cours.

Le cours d’un indice dépend principalement de forces externes. Le cours décroîtra en période d’incertitudes qui affaiblissent l’économie du pays concerné. Voici certains facteurs pouvant avoir un effet sur un indice :

  • Actualités internationales : Les événements tels que des catastrophes naturelles, des pandémies, une instabilité politique et des guerres peuvent avoir de grandes conséquences sur les indices. Ces conséquences peuvent être limitées à un seul pays (par exemple dans le cas d’un séisme au Japon) ou avoir une portée internationale (par exemple avec une guerre entre deux pays ou plus).
  • Actualités économiques : Les réunions et autres actualités économiques telles que les décisions de banque centrale en matière de taux, les chiffres de l’emploi non agricole, les accords de libre-échange et les indicateurs relatifs à l’emploi peuvent avoir un effet majeur sur les indices. Certaines actualités économiques peuvent être spécifiques à un seul indice. Par exemple, les chiffres sur l’emploi au Royaume-Uni vont toucher essentiellement le FTSE 100 (le principal indice d’actions britannique). D’autres, comme les réunions de la banque centrale américaine, peuvent avoir un impact sur des indices du monde entier, car le dollar américain est la devise prédominante à l’international.
  • Remaniement d’indice : Lorsque l’action d’une société est ajoutée à un indice d’actions ou qu’elle en est retirée, cela a des répercussions sur le cours de cet indice. En général, un remaniement de l’indice est bénéfique pour les investisseurs, car cela garantit que seules les sociétés pertinentes font partie de celui-ci. Kodak, l’entreprise du domaine de la photographie autrefois célèbre, constitue un bon exemple. Elle a longtemps fait partie du Dow Jones 30 et du S&P 500, mais elle a finalement été retirée des deux indices, car elle était toujours en difficulté et sa capitalisation boursière avait beaucoup diminué.
  • Actualités de société : Les résultats, les fusions et acquisitions, les changements de direction et les autres actualités spécifiques à une société majeure peuvent avoir des conséquences sur l’indice dont celle-ci fait partie. Plus le poids de cette société est important, plus les effets de l’actualité sur l’indice seront grands. Par exemple, si Apple annonce des résultats meilleurs que les chiffres attendus, cela aura une incidence positive sur le S&P 500 et le NASDAQ 100.

 

Comment fonctionne le trading d’indices ?

Lorsque vous tradez des indices en ligne, il existe deux types principaux de CFD : les CFD sur indices « au comptant » et les CFD sur indices « à terme ». La différence principale entre le marché au comptant et le marché à terme est que le premier ne dispose pas de date d’échéance. Le marché à terme, quant à lui, a une date d'expiration, couramment appelée « rollover ». En effet, un contrat à terme est un accord conclu entre l’acheteur et le vendeur sur le prix qui doit être payé par l’acheteur à une date ultérieure donnée.

Il existe deux types principaux d’indices que vous pouvez trader :

  • Les CFD sur actions « au comptant » : Avec des spreads plus réduits s’appuyant sur un prix au comptant, les indices au comptant sont plus adaptés aux traders à court terme. Les traders de CFD (« Contract for Difference », contrat pour la différence) au comptant préfèrent éviter de conserver des positions pendant la nuit, afin de ne pas payer de frais de trading overnight, et rouvrent les trades le lendemain.
  • Les CFD sur actions « à terme » : Avec un contrat fondé sur un prix pour livraison ultérieure, les trades de CFD d’indices à terme sont les transactions favorites des traders recherchant des opérations à moyen ou à long terme. Cela vient du fait que ce type de trade n’occasionne pas de financement overnight ou frais de swap.

Exemple de trading de CFD d’indices :

Supposons que le FTSE se trade actuellement au niveau de 6 659,97.

Vos indicateurs techniques suggèrent un signal d’entrée, vous êtes confiants dans le fait que le sentiment du marché soit positif à l’égard du FTSE et vous décidez d’acheter un lot. La taille de cette position a un bénéfice ou une perte de 1 USD pour chaque point du mouvement du prix.

Deux jours plus tard, comme vous l’aviez prévu, le FTSE est encore monté et se trade à 6 701,97. Maintenant, votre bénéfice est calculé en soustrayant le prix d’ouverture au prix de clôture :

(6 701,97 - 6 659,97) x 1 USD = 42 USD.

Remarque : Dans l’exemple ci-dessus, le bénéfice et la perte sont calculés dans la devise de la région auquel l’indice se rapporte. Cependant, avec la plupart des courtiers, le bénéfice et la perte sont automatiquement convertis dans la devise du compte de votre choix, en temps réel et selon le taux de change courant.

Quel est le meilleur moment pour trader les indices ?

Au cours de la semaine de trading, il existe certaines périodes où les volumes et les prix ont tendance à être plus actifs, à cause des facteurs du marché apparus dans toutes les actualités et événements depuis la clôture précédente. Pour les traders chevronnés, l’intervalle de temps entre 9 h 30 et 10 h 30 EST constitue le meilleur moment de la journée, car on y trouve les plus gros mouvements sur la durée la plus courte.

Vous pourriez également tenir compte du fait que différents indices sont tradés à des heures distinctes dépendant de la Bourse spécifique. Si vous débutez dans le trading, vous songerez peut-être à éviter de trader pendant ces horaires, lorsqu’une forte volatilité peut engendrer des fluctuations rapides des prix. Toutefois, cela peut également s’avérer le moment idéal pour apprendre en observant et en analysant le comportement du marché.

Le moment optimal pour trader est tout simplement lorsque les marchés ouvrent sur des fuseaux horaires distincts. Vous devez choisir le moment idéal pour ouvrir un trade, car les marchés des indices ne fonctionnent pas sans cesse comme le marché des devises.

 

Pourquoi trader les indices ?

Les indices vous offrent l’occasion de trader la direction du marché des actions dans son ensemble.

Par exemple, si vous estimez que le marché américain s’oriente vers une récession et que le marché des actions national va décliner, il serait inefficace, inopportun et coûteux d’ouvrir des positions courtes sur de nombreuses actions individuelles. À la place, vous pourriez prendre une seule position courte avec un CFD sur le Dow Jones 30 et tirer profit de toute baisse éventuelle de l’indice.

Les indices permettent également une diversification. Vous pouvez vous sentir à l’aise lorsque vous tradez une seule classe d’actifs (comme sur le Forex), mais si vous vous retrouvez dans une situation où votre stratégie ne fonctionne plus, par exemple à cause d’un manque de volatilité, cela pourrait être une bonne occasion de tester votre stratégie sur d’autres produits.

Les indices sont fortement liquides, ce qui signifie qu’ils sont aussi bien adaptés au trading à court terme qu’à long terme.

 

Comment trader les indices

Les indices sont accessibles à tous ceux ayant une connexion Internet et disposant d’un ordinateur ou d’un smartphone. Le trading d’indices peut être réalisé cinq jours par semaine et il est possible de commencer avec peu d’argent. Voici un guide rapide, étape par étape, expliquant comment trader les indices :

  1. Choisissez un courtier digne de confiance : Cherchez un courtier autorisé et réglementé qui a une bonne réputation sur le marché et qui propose l’éventail complet d’indices que vous souhaitez trader.
  2. Ouvrez un compte de trading : Une fois que vous avez choisi votre courtier, vous devez ouvrir un compte de trading. Cette procédure devrait être simple et gratuite. Veuillez noter qu’un courtier digne de confiance exigera de vérifier votre identité par mesure de sécurité et de protection contre la fraude.
  3. Créditez votre compte : Une fois votre compte vérifié, il vous faudra déposer des fonds que vous pourrez utiliser pour vos trades. La plupart des courtiers acceptent les dépôts dans les devises courantes, y compris l’USD, l’EUR et la GBP.
  4. Choisissez un indice à trader : Une fois que vous avez crédité votre compte, vous pouvez choisir l’indice que vous souhaitez trader. Le Dow Jones 30, le S&P 500, le DAX 40 et le FTSE 100 font partie des instruments les plus populaires.
  5. Déterminez votre stratégie de trading : Avant que vous ne passiez un trade, vous devez décider de votre stratégie de trading. Cela consiste à statuer combien vous souhaitez investir, à définir des ordres Stop Loss et Take Profit, et à déterminer votre tolérance au risque. Vous devriez également estimer combien vous êtes prêt à perdre si un trade n’évolue pas en votre faveur.
  6. Passez votre trade : Après avoir décidé de votre stratégie de trading, vous pouvez passer votre trade. Cela consiste à choisir le montant que vous souhaitez investir et la direction du trade (achat ou vente), et à définir vos ordres Stop Loss et Take Profit.
  7. Suivez votre trade : Une fois votre trade passé, vous devez le suivre pour vous assurer qu’il fonctionne comme prévu. Vous pouvez clôturer votre trade à tout moment, soit pour prendre des bénéfices, soit pour limiter les pertes.

En règle générale, si vous débutez dans le trading d’indices, il est important de bien vous renseigner sur le fonctionnement du marché et les risques inhérents. Vous devriez également envisager sérieusement de commencer votre parcours d’investissement par un petit montant que vous êtes prêt à perdre si les trades vont en votre défaveur.

 

Les avantages du trading d’indices

Depuis de nombreuses années, les indices sont resté populaires auprès des traders débutants et des investisseurs chevronnés, et ils continuent de l’être, pour plusieurs raisons. Citons notamment :

  • Une large exposition au marché : Le trading d’indices vous permet de gagner en exposition sur un panier diversifié d’actions ou d’actifs divers, fournissant ainsi un instantané du marché global ou d’un secteur spécifique.
  • La flexibilité : Le trading d’indices offre de la flexibilité du point de vue des stratégies de trading. La possibilité de prendre une position longue ou courte implique que vous pouvez tirer profit de la baisse ou de la hausse du cours des indices d’actions.
  • Moins de capital requis : Seul un capital réduit est nécessaire pour commencer dans le trading d’indices et les coûts y sont plus faibles que dans le trading de contrats à terme réels.
  • Un seul compte de trading : Il vous suffit d’un seul compte de trading pour accéder à de nombreux indices provenant du monde entier, y compris l’ASX 200, le Dow Jones, le Hang Seng, le Nikkei 225 et le DAX 30.
  • La diversification : Le trading d’indices permet une certaine diversification, car vous pouvez étendre votre investissement sur de nombreuses valeurs, réduisant ainsi les incidences de la performance d’une seule action individuelle sur votre portefeuille.
  • L’accessibilité : Le trading d’indices vous permet d’accéder à des marchés dont l’accès direct peut s’avérer difficile ou trop onéreux, comme les marchés internationaux ou des secteurs spécifiques.
  • Des coûts de transaction plus faibles : Par rapport au trading d’actions individuelles, le trading d’indices vous expose à des coûts de transaction plus faibles, puisque vous pouvez gagner en exposition sur un large éventail de titres avec un seul trade.
  • L’effet de levier : De nombreux produits de trading d’indices, tels que les contrats à terme et les CFD, proposent un effet de levier vous permettant ainsi de contrôler une position plus grande avec un montant de capital plus petit. Cela multiplie à la fois les bénéfices potentiels, mais également les risques.
  • La liquidité : Les indices majeurs ont typiquement une forte liquidité, ce qui signifie qu’il y a de nombreux acheteurs et vendeurs sur le marché. Cela permet une exécution efficace des trades avec un glissement réduit.
  • Une couverture : Le trading d’indices peut être employé à des fins de couverture pour compenser des pertes potentielles sur d’autres éléments de votre portefeuille. Par exemple, si vous avez un portefeuille chargé d’actions, vous pouvez utiliser des contrats à terme sur des indices pour vous couvrir contre un repli général du marché.

Les inconvénients du trading d’indices

  • La volatilité : Le trading d’indices peut être fortement volatil, c’est-à-dire sujet à de soudaines et significatives fluctuations de prix. Cette volatilité peut conduire à des bénéfices ou des pertes considérables en fonction des conditions du marché.
  • Des heures de trading limitées : Le trading d’indices suit généralement les heures de marché de la Bourse sur laquelle les indices sont cotés. Cela signifie que les traders peuvent être confrontés à des restrictions portant sur le moment où ils peuvent ouvrir ou quitter une position, ce qui peut s’avérer un inconvénient pour ceux qui préfèrent trader en dehors des heures de marché traditionnelles ou bien sur d’autres marchés qui, quant à eux, sont ouverts 24 h/24 7 j/7.
  • Un plus grand risque de lacunes : Puisque les indices ne sont pas disponibles 24 h/24 5 j/7, le risque de lacunes de marché majeures est plus important que sur le Forex. Certains traders préfèrent donc clôturer leurs positions avant la fermeture du marché.
  • Les risques d’effet de levier : Bien que l’effet de levier puisse amplifier les bénéfices, il accroît également la probabilité d’avoir des pertes considérables. La gestion des risques associés à l’effet de levier peut s’avérer un défi pour les traders manquant d’expérience.
  • Le manque de contrôle : Comme les indices sont composés d’actions diverses, les traders ont peu de contrôle sur la performance individuelle de chaque élément. Même si une action individuelle au sein d’un indice réalise une performance exceptionnelle, les effets de celle-ci sur l’indice global peuvent s’avérer réduits et vice versa.
  • Le manque d’analyse fondamentale : Le trading d’indices repose souvent davantage sur une analyse technique et les tendances du marché que sur une analyse fondamentale détaillée de chaque action. Cela peut empêcher les traders d’identifier si des actions sont sous-évaluées ou surévaluées en fonction de leur performance financière ou d’autres facteurs spécifiques à la société.

 

 

Ces informations ne doivent pas être considérées comme une recommandation, ni une offre d’achat ou de vente, ni la sollicitation d’une offre d’achat ou de vente de tout titre, produit financier ou instrument, ou d’une participation à toute stratégie de trading. Cette documentation a été réalisée sans tenir compte de vos objectifs, de votre situation financière et de vos besoins financiers. Aucune référence à des performances antérieures et à des prévisions ne constitue un indicateur fiable pour des résultats futurs. Axi ne fait aucune déclaration et décline toute responsabilité concernant l’exactitude et l’exhaustivité du contenu de cette publication. Les lecteurs doivent obtenir des conseils par eux-mêmes.

FAQ


Comment le cours des indices est-il calculé ?

Le calcul du cours des indices d’un marché des actions est devenu plus aisé de nos jours en utilisant des méthodes telles que la capitalisation boursière, qui mesure la valeur de l’action d’une société du point de vue de la valeur totale du marché en dollars, et la formule de pondération des prix.

Afin de calculer cette valeur, multipliez les actions en circulation d’une société par la valeur du marché actuelle de l’action. Grâce à cette méthode, les sociétés dont les actions ont un prix plus élevé reçoivent plus de poids, ce qui signifie que les fluctuations de ces actions auront des effets plus importants sur la valeur actuelle de l’indice d’actions dont elles font partie.


Quelle est la différence entre le trading d’indices et le trading d’actions ?

Le trading d’actions est le trading de titres de sociétés spécifiques à des prix individuels. Une fois que vous achetez une action, elle vous est transmise par le vendeur et vous en assumez la possession.

Le trading d’indices est le trading d’un panier d’actions qui constituent l’indice, en utilisant un seul instrument. L’indice suit un panier d’actions utilisées comme indicateurs d’une image globale du marché des actions dans sa totalité (comme le S&P 500) ou il peut s’agir d’un segment spécifique du marché boursier tel que celui de la technologie (NASDAQ).


Le trading d’indices est-il rentable ?

De nombreux aspects sont à envisager lorsque vous décidez si le trading d’indices pourrait s’avérer rentable pour vous. Mais vous pouvez y arriver. Les bénéfices tirés du trading varient naturellement selon les choix faits par le trader et l’état du marché. Lorsque les marchés sont volatils, les mouvements de prix sont plus importants et le potentiel de bénéfices ou de pertes est plus grand.


Quels sont les meilleurs indices pour le trade ?

Bien que les investisseurs à long terme, tels que les fonds de pension, les suivent de près, les traders de CFD à court terme ont tendance à spéculer sur les indices. Si vous avez hâte de commencer votre parcours dans le trading des indices, voici quelques-uns des indices les plus populaires que vous pourriez envisager :

  • Dow Jones Industrial Average (US 30) 
  • Standard & Poor’s 500 (S&P 500) 
  • Nasdaq (Composite et Nasdaq 100) 
  • FTSE 100 du Royaume-Uni (FTSE 100) 


De quel effet de levier maximal puis-je bénéficier en tradant des CFD sur indices ?

Les traders utilisent l’effet de levier lorsqu’ils ont un petit montant de capital, mais qu’ils veulent une exposition sur un trade d’une valeur plus importante. Le trading avec effet de levier implique d’emprunter une somme d’argent, habituellement auprès d’un courtier qui finance de fait le trader et lui permet d’acheter et de vendre des instruments financiers. L’effet de levier maximal à votre disposition lorsque vous tradez des indices pour des comptes de trading standard est fixé par votre région géographique.


Quelles sont les meilleures stratégies de trading d’indices ?

Il n’existe aucune stratégie de trading optimale pour les indices, alors commencez avec la stratégie qui convient le plus à votre style de trading et à vos objectifs. Étudiez les stratégies de trading d’indices les plus populaires, comme le trading de position et la stratégie de breakout, afin de découvrir celle qui fonctionne le mieux pour vous.

Indépendamment de la stratégie, le trading d’un indice réduit le risque et les dépenses auxquels vous vous exposez en tradant des actions individuelles. Il conduit également à un portefeuille diversifié avec moins de changements de prix volatils. Puisque bon nombre d’indices d’actions majeurs sont des indicateurs fiables de l’économie au niveau national mais également au niveau international, les traders peuvent utiliser des stratégies de trading d’indices efficaces pour gagner un avantage concurrentiel.


Puis-je vendre des contrats à terme avant échéance ?

Oui, vous pouvez vendre des contrats à terme avant qu’ils n’expirent. Vous n’êtes pas obligé de détenir des contrats à terme jusqu’à leur échéance. D’ailleurs, la plupart des traders clôturent leurs contrats avant la date d’expiration. Vous pouvez faire de même soit en achetant un contrat opposé qui annule l’accord, soit en vendant votre contrat.


Quelles sont les marges et les valeurs de tick sur les indices ?

Les exigences de marge pour les indices de valeurs chez Axi commencent à partir de 0,5 % seulement. Les tailles de tick sont variables, comme souligné dans le calendrier des produits.

Les valeurs de tick sur les indices sont les fluctuations de prix minimales établies par une Bourse. Les tailles de tick sont mentionnées dans les « spécifications du contrat » définies par les marchés à terme et calibrées pour garantir des marchés liquides et efficaces grâce à un spread offre-demande par tick.



Milan Cutkovic

Milan Cutkovic

Milan Cutkovic possède plus de huit années d’expérience dans le trading et l’analyse de marché sur le Forex, les indices, les matières premières et les actions. Il a fait partie des premiers traders acceptés dans le programme de sélection Axi qui identifie les traders très talentueux et les aide à se développer professionnellement.

En plus d’être trader, Milan rédige des analyses quotidiennes pour la communauté Axi, en mettant à profit ses connaissances approfondies des marchés financiers afin d’offrir des visions et des commentaires uniques. Aider les autres à obtenir plus de réussite dans leur trading le passionne ; il partage ainsi ses compétences en apportant sa contribution dans des livres électroniques complets sur le trading et en publiant régulièrement des articles pédagogiques sur le blog Axi. Son travail est souvent cité dans des journaux et portails de médias internationaux de premier plan.

Milan est fréquemment cité et mentionné dans de nombreuses publications financières, dont Yahoo Finance, Business Insider, Barron’s, CNN, Reuters, le New York Post et MarketWatch.

Vous pouvez le trouver sur: LinkedIn


Prêt à tradez votre avantage?

Commencez à trader avec un courtier mondial et primé.

Démo Créez un compte réel